Portrait Elsy B. Moser

* 03.01.1953. Malgré une bonne situation familiale à l’origine, traumatismes dans la famille d’origine à partir de l’âge du jardin d’enfants, puis également dans la famille de l’époux. À 28 ans, diagnostic d’une schizophrénie avec dépression; prise de médicaments sous ma propre responsabilité, mais travail dans le marché primaire du travail; formations continues.

À 50 ans, séparation du mari. Après une position de cadre, 2 ans d’ORP; plus de 200 candidatures. Suivent au total 4 ans de «porte tournante» en psychiatrie, puis obligation de logement encadré avec des personnes délinquantes.

Autre traumatisme suite à l’émigration (Tchéquie) et au rapatriement forcé. Demande d’AI forcée; puis petit appartement à Zurich.

2010/12 formation complémentaire EX-IN à la HES de Berne avec un autre traumatisme dû à des calomnies.

À présent, grâce à une réflexion psychologique, espoir de vie personnelle et professionnelle stable, financièrement indépendante, épanouissante, et qui donne de l’espoir à d’autres gens.

«Personne, mais vraiment personne n’a jamais parlé avec moi d’inclusion dans la société!»

 
Jolanda Geiser
Andrea Giovanni Kaeppeli
Therese Pavesi
Kathrin Müller
Stefan Peter
Hans Schmied
Christian Plaschy
Philipp Zuercher
Alfred Widmer
Kuhn
Kathia Vonlanthen
Ulrike Kaiser