Portrait Jolanda Geiser

On m’a diagnostiqué une dépression et une fibromyalgie.

J’ai participé à ce projet parce que je voulais montrer à d’autres qu’on a le choix quant à la manière de gérer une situation.

Je ne partage pas l’opinion souvent négative que l’on a sur l’AI, car je ne peux me consacrer pleinement à mon activité actuelle que parce que l’AI m’offre un soutien généreux.

Je suis heureuse et satisfaite de ma situation actuelle. Pourtant, je dois bien souvent prendre garde à moi. Car dès que je me mets à exiger trop de moi-même, je suis reprise par la dépression suivante et d’autres souffrances.»

 
Andrea Giovanni Kaeppeli
Therese Pavesi
Kathrin Mueller
Stefan Peter
Marcello Merkle
Hans Schmied
Christian Plaschy
Philipp Zuercher
Alfred Widmer
Kuhn
Kathia Vonlanthen
Ulrike Kaiser
Elsy B. Moser